Thierry IV installé par Charles Martel, meurt, ce dernier possède un immense prestige lié à ses victoires (entre autre les sarrasins vaincus à Poitier). Il n'a plus besoin du prétexte d'un roi Mérovingien pour justifier son pouvoir, il ne met donc pas de nouveau roi fantoche sur le trône Mérovingien, mais se garde de se faire sacrer. A sa mort (741) il lègue le royaume à ses deux fils Carloman et Pépin. Bientôt ils doivent faire faces à une révolte générale de toutes les parties excentriques du royaume. En 743 ils préférerent sortir du monastère (à l'instiguation de Carloman) Childéric III de la famille royale mérovingienne et de l'installer sur le trône afin d'obtenir une légitimité, mais ce ne peut être qu'une solution provisoire.